De moins en moins de tests sur les animaux

Les cosmétiques sont appliqués sur la peau pour le maquillage, la protection ou encore pour l’hygiène corporelle. Mais lors de la formulation, de nombreux tests sont nécessaires pour optimiser les produits avant commercialisation. En Europe, jusqu’en 2013 l’industrie cosmétique pouvait avoir recours à des tests sur les animaux. Depuis leur interdiction il ne reste donc que deux possibilités : réaliser des mesures sur peau artificielle, ou des tests sur un panel de testeurs.

Des tests humains chronophages, chers et imprécis

Les tests sur un panel sont clairement les plus représentatifs, mais coûteux en temps et complexes à mettre en oeuvre ; ils ne peuvent donc arriver qu’en fin de processus de développement de formulation. Par ailleurs, chaque individu, chaque application ou environnement étant différent, les résultats de ces tests sont souvent peu précis et se prêtent mal à la cosmétique personnalisée.

La peau reconstituée, un modèle qui néglige des mécanismes cruciaux

L’alternative est le recours à des épidermes humains reconstitués. Dans ce cas, plusieurs paramètres sont contrôlables et les tests plus rapides. Mais la peau artificielle ne permet pas de reproduire deux mécanismes fondamentaux de l’homme, la sudation et la production de sébum. L’Homme présente entre 10 et 16 millions de glandes sudorales produisant au total plusieurs litres de sueur par jour. Il est capital pour le domaine de la cosmétique de pouvoir évaluer l’impact de ces mécanismes corporels sur les produits cosmétiques.

Quel est l’impact de la production de sueur ou de sébum sur la protection d’une crème solaire ? Sur la tenue d’un fond de teint ? À quel point peut-on réduire la quantité de chlorure d’aluminium dans les anti-transpirants sans en impacter l’efficacité ?

Une solution novatrice : Smart-Pore™

Microfactory a développé SOD4 et Smart-Pore™,  deux technologies innovantes qui permettent de répondre à ces problématiques. SOD4 est un instrument capable de gérer l’écoulement de fluides en très petite quantité avec une précision extrême, à des débits correspondant aux sécrétions de la peau humaine. Smart-Pore™ est le premier pore humain artificiel et transparent.

Associés, ils permettent de voir l’impact des produits cosmétiques sur la production de sueur sous la peau, ou l’impact de la production de sueur sur les produits déposés sur la peau. 

Présentation de Smart-Pore™

Smart-Pore™ est composé de 4 canaux indépendants. Les parties supérieures plus larges sont les canaux d’entrée et mesurent environ 500μm x 60μm x 10mm. Chaque ligne fluidique se termine par un mince canal microfluidique : les biopores. Ce sont des canaux biomimétiques représentant le pore sudoral d’un corps humain. Ils ont une largeur de 60μm, une hauteur de 60μm et une longueur de 2mm. Ces biopores débouchent sur une surface plane représentant la peau.

La photo montre une puce remplie de sueur artificielle. Les quatre lignes fluidiques apparaissent en jaune grâce au colorant fluorescent, avec le liquide affleurant à la surface.

Photo de Smart-Pore™ rempli de sueur artificielle

Smart-Pore™ : le premier pore humain biomimétique conçu pour les mesures en cosmétique

Entièrement transparent, Smart-Pore™ permet de voir l’effet en temps réel de votre produit sur la sueur ou le sébum issus des pores de la peau. Déjà utilisé pour screener et mesurer l’efficacité des formulations d’anti-transpirants en quelques heures au lieu d’un mois pour la gravimétrie, Smart-Pore™ est également adapté aux produits de soin du corps et au maquillage. Combiné à la technologie SOD4 de Microfactory, le mécanisme de sudation ou de la séborrhée est reproduit de manière maîtrisée au sein d’un environnement contrôlé en température et en humidité.

Grâce à plus de 30 ans d’expérience dans la microfluidique, Microfactory ouvre de nouvelles perspectives pour la recherche et la formulation des produits cosmétiques.

Demander un devis

L’ÉVOLUTION DE SMART-PORE™

Microfactory développe de nouvelles applications à Smart-Pore™. Participez en 5 minutes à notre enquête pour savoir comment notre premier pore artificiel et transparent va vous aider demain dans la mesure de l’influence de la sueur ou du sébum sur la durabilité de vos produits !

PARTICIPER AU SONDAGE