ACCUEIL2019-05-14T14:13:20+00:00

Smart-Pore™ : Une technologie de rupture dans le domaine du test cosmétique

Smart-Pore™ vous permet de voir la peau artificielle sous un autre angle. Ce pore biomimétique transparent s’associe à notre technologie SOD4 pour reproduire le mécanisme humain de sudation de manière contrôlée et à la demande.

DÉCOUVRIR SMART-PORE™
Demander un test de vos formulations ou une démonstration de l’appareil

Microfactory sera présent à Vivatech 2019 ! Venez nous rencontrer au stand K02 le 16 mai au matin Porte de Versailles pour découvrir nos technologies Smart-Pore™ et SOD4

Smart-Pore™ : Une technologie de rupture dans le domaine du test cosmétique

Smart-Pore™ vous permet de voir la peau artificielle sous un autre angle. Ce pore biomimétique transparent s’associe à notre technologie SOD4 pour reproduire le mécanisme humain de sudation de manière contrôlée et à la demande.

DÉCOUVRIR SMART-PORE™
Demander un test de vos formulations ou une démonstration de l’appareil

Le premier pore humain artificiel et transparent qui permet de voir sous la peau

De moins en moins de tests sur les animaux

Les cosmétiques sont appliqués sur la peau pour le maquillage, la protection ou encore pour l’hygiène corporelle. Mais lors de la formulation, de nombreux tests sont nécessaires pour optimiser les produits avant commercialisation. En Europe, jusqu’en 2013 l’industrie cosmétique pouvait avoir recours à des tests sur les animaux. Depuis leur interdiction il ne reste donc que deux possibilités : réaliser des mesures sur peau artificielle, ou des tests sur un panel de testeurs.

Des tests humains chronophages, chers et imprécis

Les tests sur un panel sont clairement les plus représentatifs, mais coûteux en temps et complexes à mettre en oeuvre ; ils ne peuvent donc arriver qu’en fin de processus de développement de formulation. Par ailleurs, chaque individu, chaque application ou environnement étant différent, les résultats de ces tests sont souvent peu précis et se prêtent mal à la cosmétique personnalisée.

La peau reconstituée, un modèle qui néglige des mécanismes cruciaux

L’alternative est le recours à des épidermes humains reconstitués. Dans ce cas, plusieurs paramètres sont contrôlables et les tests plus rapides. Mais la peau artificielle ne permet pas de reproduire deux mécanismes fondamentaux de l’homme, la sudation et la production de sébum. L’Homme présente entre 10 et 16 millions de glandes sudorales produisant au total plusieurs litres de sueur par jour. Il est capital pour le domaine de la cosmétique de pouvoir évaluer l’impact de ces mécanismes corporels sur les produits cosmétiques.

Quel est l’impact de la production de sueur ou de sébum sur la protection d’une crème solaire ? Sur la tenue d’un fond de teint ? À quel point peut-on réduire la quantité de chlorure d’aluminium dans les anti-transpirants sans en impacter l’efficacité ?

Une solution novatrice : Smart-Pore™

Microfactory a développé SOD4 et Smart-Pore™,  deux technologies innovantes qui permettent de répondre à ces problématiques. SOD4 est un instrument capable de gérer l’écoulement de fluides en très petite quantité avec une précision extrême, à des débits correspondant aux sécrétions de la peau humaine. Smart-Pore™ est le premier pore humain artificiel et transparent.

Associés, ils permettent de voir l’impact des produits cosmétiques sur la production de sueur sous la peau, ou l’impact de la production de sueur sur les produits déposés sur la peau. 

L’ÉVOLUTION DE SMART-PORE™

Microfactory développe de nouvelles applications à Smart-Pore™. Participez en 5 minutes à notre enquête pour savoir comment notre premier pore artificiel et transparent va vous aider demain dans la mesure de l’influence de la sueur ou du sébum sur la durabilité de vos produits ! A l’issu de cette étude, nous offrons le partage de nos connaissances en vous invitant gratuitement à un petit-déjeuner sur ce thème. Aucune information confidentielle ne sera divulguée.

PARTICIPER AU SONDAGE

Le premier pore humain artificiel et transparent qui permet de voir sous la peau

De moins en moins de tests sur les animaux

Les cosmétiques sont appliqués sur la peau pour le maquillage, la protection ou encore pour l’hygiène corporelle. Mais lors de la formulation, de nombreux tests sont nécessaires pour optimiser les produits avant commercialisation. En Europe, jusqu’en 2013 l’industrie cosmétique pouvait avoir recours à des tests sur les animaux. Depuis leur interdiction il ne reste donc que deux possibilités : réaliser des mesures sur peau artificielle, ou des tests sur un panel de testeurs.

Des tests humains chronophages, chers et imprécis

Les tests sur un panel sont clairement les plus représentatifs, mais coûteux en temps et complexes à mettre en oeuvre ; ils ne peuvent donc arriver qu’en fin de processus de développement de formulation. Par ailleurs, chaque individu, chaque application ou environnement étant différent, les résultats de ces tests sont souvent peu précis et se prêtent mal à la cosmétique personnalisée.

La peau reconstituée, un modèle qui néglige des mécanismes cruciaux

L’alternative est le recours à des épidermes humains reconstitués. Dans ce cas, plusieurs paramètres sont contrôlables et les tests plus rapides. Mais la peau artificielle ne permet pas de reproduire deux mécanismes fondamentaux de l’homme, la sudation et la production de sébum. L’Homme présente entre 10 et 16 millions de glandes sudorales produisant au total plusieurs litres de sueur par jour. Il est capital pour le domaine de la cosmétique de pouvoir évaluer l’impact de ces mécanismes corporels sur les produits cosmétiques.

Quel est l’impact de la production de sueur ou de sébum sur la protection d’une crème solaire ? Sur la tenue d’un fond de teint ? À quel point peut-on réduire la quantité de chlorure d’aluminium dans les anti-transpirants sans en impacter l’efficacité ?

Une solution novatrice : Smart-Pore™

Microfactory a développé SOD4 et Smart-Pore™,  deux technologies innovantes qui permettent de répondre à ces problématiques. SOD4 est un instrument capable de gérer l’écoulement de fluides en très petite quantité avec une précision extrême, à des débits correspondant aux sécrétions de la peau humaine. Smart-Pore™ est le premier pore humain artificiel et transparent.

Associés, ils permettent de voir l’impact des produits cosmétiques sur la production de sueur sous la peau, ou l’impact de la production de sueur sur les produits déposés sur la peau. 

L’ÉVOLUTION DE SMART-PORE™

Microfactory développe de nouvelles applications à Smart-Pore™. Participez en 5 minutes à notre enquête pour savoir comment notre premier pore artificiel et transparent va vous aider demain dans la mesure de l’influence de la sueur ou du sébum sur la durabilité de vos produits ! A l’issu de cette étude, nous offrons le partage de nos connaissances en vous invitant gratuitement à un petit-déjeuner sur ce thème. Aucune information confidentielle ne sera divulguée.

PARTICIPER AU SONDAGE

Microfactory a obtenu le prix de l’innovation pour ses technologies SOD4 / Smart-Pore™ dans la catégorie Test et Analyse lors de l’édition 2018 du salon Cosmetics 360

Le salon mettait en compétition plus de 70 entreprises et start-ups innovantes dans les tests et l’analyse des produits cosmétiques ; Microfactory a remporté le prix pour ses technologies disruptives reproduisant pour la première fois in vitro le mécanisme de sudation.

Microfactory a obtenu le prix de l’innovation pour ses technologies SOD4 / Smart-Pore™ dans la catégorie Test et Analyse lors de l’édition 2018 du salon Cosmetics 360

Le salon mettait en compétition plus de 70 entreprises et start-ups innovantes dans les tests et l’analyse des produits cosmétiques ; Microfactory a remporté le prix pour ses technologies disruptives reproduisant pour la première fois in vitro le mécanisme de sudation.

La technologie SOD4 appliquée aux anti-transpirants

Dans l’écrasante majorité des cas, les produits anti-transpirants sur le marché tirent leur efficacité des sels d’aluminium présents dans leurs formulations. La nocivité de ces sels est de plus en plus mise en évidence ces dernières années ; c’est pourquoi la Communauté Scientifique Européenne a recommandé d’abaisser la concentration en sels d’aluminium à 0,6% alors qu’elle est actuellement autour de 15%, soit 25 fois plus que le seuil autorisé.

C’est pourquoi Microfactory a développé Smart-Pore™, une technologie adaptée à un screening rapide et quantitatif de l’efficacité de formulations anti-transpirantes.

Tester une formulation avec Smart-Pore™ prend moins d’une journée et fournit des résultats plus reproductibles qu’un test par gravimétrie, qui demande un mois et une cohorte de 30 personnes

Avec SOD4, Microfactory a l’ambition de remplacer les tests in vivo fastidieux en fournissant les données quantitatives, rapides et précises indispensables à la formulation de nouveaux produits cosmétiques

Demander un devis

Événement à venir :

Dans les prochains mois, Microfactory sera présent à In-Cosmetics 2019 du 2 au 4 avril

 Salon In-cosmetics 2019 – du 2 au 4 avril 2019 / 2 Place de la porte de Versailles, Paris

In-cosmetics réunit près de 800 exposants internationaux dans les domaines des ingrédients, des parfums, des équipements et du test cosmétique.

Événement à venir :

Salon In-Cosmetics 2019

du 2 au 4 avril 2019 / 2 place de la porte de Versailles / Paris

In-cosmetics réunit près de 800 exposants internationaux dans les domaines des ingrédients, des parfums, des équipements et du test cosmétique.

Plus de trente ans d’expérience en microfluidique

Plus de trente ans d’expérience en microfluidique

Une technologie brevetée

Observations en temps réel

Seulement 4 heures pour obtenir un résultat

Simple d’utilisation

Une technologie brevetée

Observations en temps réel

Seulement 4 heures pour obtenir un résultat

Simple d’utilisation